Edito

Le Sacré Coeur… Une école pour la vie…

Digne se mérite…. Pas de grands axes routiers, en effet, pour arriver jusqu’à nos montagnes, mais quand on voit se découper le campanile de Saint-Jérôme sur le ciel le plus pur d’Europe , qui peut dire qu’il n’est pas touché par la grâce de ce paysage entre Alpes et Méditerranée…

Digne est modeste…Elle a beau être préfecture, elle n’essaie pas de jouer les grandes comme Manosque, sa rivale de toujours…

Digne est un petit morceau d’Italie, de cette Italie où le linge sèche aux fenêtres, où les gens, à la fraîche, tirent la chaise de paille jusque dans la ruelle, pour bavarder avec les voisins…

Digne est mystérieuse : elle ne livre ses secrets et ses charmes qu’à celui qui sait la voir. Pour les autres, elle est rude, brouillonne, mal fagotée…

Au pied de la barre des Dourbes, entre le rocher de neuf heures et celui de Saint-Pancrace, au bout du bout du bout de Digne, il y a Le Sacré cœur…Le « pensionnat » comme l’appellent affectueusement les Dignois…Le Sacré cœur, c’est notre école et nous l’aimons ! Derrière la grande façade austère du XIXème siècle, derrière les murs épais, ça vit, ça bouge, ça rit, ça chante, ça court, ça peint, ça lit, ça écoute, ça grandit…C’est que le Sacré Cœur cache un trésor : ses élèves ! De la maternelle à la terminale, la bâtisse vibre au rythme de ceux qu’elle accueille, accompagne, protège, envoie vers le monde , matin, midi et soir puisque certains dorment en son sein.

A Digne, le Sacré cœur, c’est bien plus, qu’une institution : c‘est un esprit, une ambition, une foi en l’autre, cet autre qui est notre chance… un vrai pari sur l’avenir ! Au Sacré cœur,: pas de tape à l’œil mais du solide ! Vous n’y trouverez pas de gadget pédagogique dernier cri mais des enseignants prêts à venir repeindre les locaux pendant leurs vacances pour que les classes soient plus agréables à la rentrée ; des hommes et des femmes debout, en tenue de service, soucieux de transmettre savoirs, culture, respect et discipline.

On ne sort pas indemne du Sacré Cœur… on y revient pour revoir les enseignants et donner de ses nouvelles, embrasser la joyeuse équipe de la Vie scolaire, vérifier que rien n’a changé ou s’extasier sur les transformations nouvelles .On y inscrit aussi ses enfants et les enfants de ses enfants parce que le Sacré Cœur nous a faits , qu’il nous a appris notre métier d’homme et équipés pour la traversée de la VIE.

Vous qui poussez la porte virtuelle de notre établissement , soyez les bienvenus. Puisse cette belle maison devenir aussi la vôtre pour aujourd’hui et pour demain…

Le chef d’établissement
F. DUGAND